Sports et Loisirs

Coupe du monde des feux d’artifice à Berlin

Jane
Mis en ligne par Jane

Des fusées de fontaines de feux d’artifice s’élancent dans le ciel noir et font tomber une pluie d’étincelles. Des boules de feu scintillantes se transforment en poussière d’étoiles, suivies de coups de tonnerre assourdissants. Beaucoup de personnes sont fascinées par les feux d’artifice au-dessus de leur tête. Le stade olympique de Berlin pourra en accueillir 80 000 du 4 au 5 septembre 2015 lorsque 18 tonnes d’explosifs au total illumineront la nuit à l’occasion de la dixième Pyronale.
Programme libre sur le thème de « Mon pays »

Depuis 2006, six équipes internationales s’affrontent chaque année lors du festival des feux d’artifice pour remporter la Coupe du monde. Le public élit chaque jour un vainqueur. Les votes sont pris en compte par un jury d’experts pour les résultats. Afin que le jury et le public puissent comparer les performances des équipes, tous les participants reçoivent des directives. Pour une durée d’une minute, ils doivent présenter un feu d’artifice sans accompagnement musical mais avec l’obligation qu’il soit en vert et violet. Pour l’épreuve suivante de quatre minutes, il s’agit de montrer ce que leur évoque un pot-pourri de morceaux de musique classique populaires – en 2015 cela va du « Chœur des bohémiens » de Verdi au « Vol du bourdon » de Rimsky-Korsakov. Enfin, les professionnels de la pyrotechnie doivent produire un programme libre sur le thème de « Mon pays », avec une musique de leur choix. Afin que les candidats ne fassent pas de surenchère par une prestation démesurée, ils disposent tous du même budget. Les artistes pyrotechniques peuvent lancer 1 200 feux d’artifice au maximum, ce qui leur permet de créer de 9 000 à 10 000 effets. Les fusées explosent à une hauteur d’environ 300 mètres au-dessus du sol et certains tableaux peuvent atteindre une extension tridimensionnelle de 150 mètres.

En 2015, les spectateurs découvrent le groupe « Pirotecnia Caballer » d’Espagne qui est une entreprise familiale de pyrotechnie de 135 ans. Il sera suivi des Britanniques « Pyrotex Fireworx ». Après plusieurs années, il y aura à nouveau une équipe allemande – « Potdamer Feuerwerk ». L’ouverture samedi soir sera assurée par les Slovaques « Privatex-Pyro », célèbres pour leurs matériaux fabriqués spécialement à leur usage, auxquels succèderont les Finlandais « Pyrostar Finland » dont l’organisateur a annoncé que leur spectacle sera « une interprétation moderne du feu d’artifice ». En clôture, le stade Maifeld accueillera les « Fireworks Martarello Ramos » du Mexique, dont les tours et les roues de feu promettent un spectacle enflammé.

En savoir plus sur l'auteur

Jane

Jane

Expatriée à Berlin, je partage avec vous toutes les infos que je peux sur mon pays d'adoption :)