Culture

Festival de danse classique à Munich

Jane
Mis en ligne par Jane

Une première de Pina Bausch, une création et un panorama de chefs d’œuvre tirés du répertoire du Bayerisches Staatsballett : avec son festival de danse, cette maison munichoise renommée se présente comme un ballet performant sous la direction d’Ivan Liška.

La chorégraphie de Pina Bausch « Für die Kinder von gestern, heute und morgen » ouvre le festival. Cette pièce de « Tanztheater » de la célèbre chorégraphe de Wuppertal sera dansée pour la première fois par une troupe autre que la sienne. Le Bayerisches Staatsballett a répété cette œuvre pendant un an et demi.

Rétrospective : 18 ans d’Ivan Liška

Le festival de danse classique du Bayerisches Staatsballett est conçu comme une présentation avec une première en ouverture, des œuvres du répertoire et des spectacles de grandes troupes internationales invitées. Cette année, le festival met l’accent sur le travail du Bayerisches Staatsballett sous la direction d’Ivan Liška.

Liška a lancé ce « Terpsichore-Gala » consacré cette année à son travail au cours des 18 dernières années du Bayerisches Staatsballett. Terpsichore était la fille de Zeus et l’une des neuf muses, son nom signifie « celle qui aime danser ». Un « Birthday Offering », dansé par les vedettes du Staatsballett, est au cœur de gala. On verra aussi sur la scène des danseurs de l’Opéra national de Paris, du Royal Ballet de Londres et des Staatsballett de Berlin et de Stuttgart.

Une chorégraphie pour des danseurs plus âgés

Sur la musique d’Iggy Pop, le chorégraphe Sandroni a créé le ballet « The Passenger » pour les danseurs plus âgés de la compagnie. Le directeur Ivan Liška montera sur scène, tout comme la maître de ballet Judith Turos. Le contraste avec cette génération d‘artistes sera créé par de jeunes compagnies venant d’Amsterdam, de Chicago et du ballet de jeunes du Bayerisches Staatsballett, le « Staatsballett II ».

Outre des créations, le festival de danse 2016 présente un bilan des grandes œuvres nées sous la direction d’Ivan Liška : « Paquita » (Alexei Ratmansky, Marius Petipa), « La Dame aux camélias » (John Neumeier), « Le Corsaire » (Ivan Liška, Marius Petipa), « Le Ballet triadique / Le Sacre du printemps » (Oskar Schlemmer, Gerhard Bohner, Mary Wigman) et « Onegin » (John Cranko).

Festival de danse classique du 3 au 19 avril 2016 à Munich

En savoir plus sur l'auteur

Jane

Jane

Expatriée à Berlin, je partage avec vous toutes les infos que je peux sur mon pays d'adoption :)