Voyages

La France retrouve son attractivité mais, il demeure quelques efforts à fournir encore

Jane
Mis en ligne par Jane

Créée en 2014, par François Hollande, le Conseil stratégique de l’attractivité a convié, mardi 22 mars à l’Elysée, une vingtaine de dirigeants d’entreprises internationaux et a célébré la qualité des aéroports, des ports et des routes de la France.

Au cours d’une matinée attristée par les explosions sanglantes de Bruxelles, les participants ont plus mis l’accent sur la logistique et les atouts géographiques dont dispose la France telle que l’exportation.

Au cours de la réunion, les investissements privilégiés sont la mise en place d’une plaque tournante par DHL au sein de l’aéroport de Roissy et l’élargissement par UPS de sa plate-forme à Lyon, dont les montants pourront avoisiner 130 millions et 95 millions d’euros.

Emplois créés et maintenus

Pratiquement la moitié des emplois dans les entreprises en difficulté ont été gardés par les investisseurs étrangers. Ce sera un moyen de rendre confiants les prochaines investisseurs étrangers pour lequel le nombre a connu une baisse depuis deux ans. Les projets constatés en 2015 ne dépassent pas 5% comparé à 2014 qui ont enregistré 962 décisions.

« C’est l’équivalent de dix-neuf décisions par semaine », s’égaie Muriel Pénicaud, directrice générale de l’agence nationale Business France, qui a produit ces chiffres.

Hausse du nombre de sièges sociaux

33 682 emplois ont été créés l’an passé et gardés grâce à ces projets qui montre une croissance de 27 % comparé à 2014.

En savoir plus sur l'auteur

Jane

Jane

Expatriée à Berlin, je partage avec vous toutes les infos que je peux sur mon pays d'adoption :)