Economie

Gameloft : les fondateurs veulent augmenter leur participation au capital pour affronter Vivendi

Jane
Mis en ligne par Jane

Détenteurs de 21,23% d’actions dans le capital de Gameloft, les Guillemot, envisageraient hausser leur part dans le capital de l’entreprise de jeux vidéo pour avoir plus de droits de vote et bloquer la stratégie de Vivendi.

En fait, Gameloft a été créé par la famille Guillemot, une entreprise spécialisée dans l’édition de jeux vidéo pour mobiles. Face à un Vincent Bolloré décidé à obtenir plus de droits dans cette société, les Guillemot, sont maintenant en mesure d’augmenter leur part au capital de l’entreprise pour bloquer l’OPA proposée par Vivendi. Une annonce fait par son PDG, Michel Guillemot.

« Avec l’accord de nos banques, notre part au capital est montée de 22% à 29% en droits de vote de Gameloft. Nous avons la possibilité de poursuivre. Nous avons très peu de dettes », lance-t-il dans un entretien au Monde. Mais, rappelons que Guillemot détiennent 21,23% du capital de la société.

D’autre part, Michel Guillemot, a indiqué qu’il n’écartait pas l’idée de voir des actionnaires asiatiques intégrer le groupe en tant qu’actionnaire, a changé d’avis au final sur cette éventualité.

Vivendi, nous ramènera vingt ans en arrière »

Ce dernier a aussi indiqué lors de l’entretien qu’il critiquait, la stratégie de Vivendi:

« Mettre Gameloft entre les mains d’un groupe de médias n’est pas logique. Je ne serais pas heureux de voir Gameloft arrêter la création de ses jeux qui font un succès fou pour se lancer dans l’extension de films. C’est comme si on revenait vingt ans en arrière. Ils veulent nous donner de l’argent, nous en possédons déjà. Notre vœux est de laisser libre court aux développeurs qui pourront s’exprimer.

En savoir plus sur l'auteur

Jane

Jane

Expatriée à Berlin, je partage avec vous toutes les infos que je peux sur mon pays d'adoption :)