Economie

L’industrie agroalimentaire se plaint de la baisse des prix

Jane
Mis en ligne par Jane

Les professionnels de l’agroalimentaire ont dévoilé ce mardi dans la matinée un bilan pas très reluisant avec des marges très faibles. Ceux-ci dénoncent une bataille des prix entre les leaders de la grande distribution qui influence sur leur croissance.

Il s’agit d’une situation unique par laquelle, la première industrie de France passe. Employeur de 440.926 personnes dans la France, l’agroalimentaire, observe une baisse de sa rentabilité. Le taux de marge du secteur a touché niveau le plus bas, chose qui n’est plus arrivé depuis quarante ans, d’après l’Association nationale des industriels de l’alimentaire (Ania).

La situation s’est à nouveau détériorée depuis cinq ans à cause de la crise entre les marques de la grande distribution et leurs fournisseurs. La bataille des prix entre distributeurs, lancée depuis plus de trois ans, a provoqué une aggravation de la situation, d’après l’Ania. Elle «nous garde dans une position opportuniste risquée et hypothèque notre aptitude à garder notre rang sur l’international et à nous développer», juge le président, Jean-Philippe Girard.

La déflation en vue

Rappelons que les industriels avaient augmenté leur investissement de 9 % l’an passé et d’après l’Insee, ceux-ci ont revu à la baisse cet investissement à 7%. Ce qui est un revirement qui n’est pas sans conséquence sur l’innovation et la modernisation de la production des industriels.

En savoir plus sur l'auteur

Jane

Jane

Expatriée à Berlin, je partage avec vous toutes les infos que je peux sur mon pays d'adoption :)