Economie

Les publicités de Volkswagen pour le diesel Combattues aux États-Unis

Jane
Mis en ligne par Jane

Le garant de la concurrence aux États a déposé une plainte au tribunal de San Francisco contre Volkswagen pour publicité mensongère, alors que le constructeur fait face depuis septembre à d’importantes affaires suite au scandale survenu du trucage des moteurs Diesel.

Le constructeur automobile allemand avait été présent sur les réseaux sociaux, au Super Bowl, via des campagnes de communication et ce au cours des années 2000 pour amener les américains à adopter son moteur Diesel tout en les convainquant que le « Clean Diesel » diminuait les émissions deNOx de 90% ou que ses émissions était moins signifiantes que celles des moteurs essence. Le constructeur s’en défendait avec certains slogans comme « Diesel n’est plus un mot sale »… des slogans qui n’ont pas été du goût de certains, quand on sait que l’émission de ces moteurs était multiplié par 40 dépassant les normes américaines…

« Au cours de plusieurs années, les publicités de Volkswagen ont célébré des voitures au diesel propre, tandis dont le but était de dévier les tests d’émissions, a grondé, mardi, Edith Ramirez, la présidente de la Federal Trade Commission (FTC).

Ces plaintes sont adressées aux personnes soucieuses de l’environnement. « Notre but est d’avoir une compensation pour les consommateurs qui ont acheté des voitures touchées par leurs pratiques illégales », souligne Edith Ramirez, parlant des conséquences sur la revente des modèles touchés par ce scandale.