Economie

La SNCF met de côté la généralisation des portiques de sécurité à toutes les gares

Jane
Mis en ligne par Jane

Une nouvelle qui ne va pas plaire à Ségolène Royale. En fait, la SNCF qui avait prévu l’installation de portiques de sécurité sur les quais de l’ensemble des gares françaises a décidé de suspendre son projet, a indiqué La Tribune jeudi.

Cette décision avait été prise pour les trains Thalys après que les attaques du 13 novembres se soient produites et pour lequel, la ministre des Transports envisageait une extension aux TGV, TER ou quelques RER.

D’autre part, le projet consistant à essayer ce genre de portiques devant les gares et pas sur les quais n’a plus été mis en œuvre a indiqué le directeur général de Gares & Connexions, chargé de gérer des gares en France. Il sera question de renforcer la sécurité des gares autrement. Les autres options seraient la vidéo et l’utilisation accrue des nouvelles technologies. Mais, ces nouvelles installations seront utilisées en même temps que la main-d’œuvre.

Un effet d’annonce

En fait, les autorités ont été motivées par les files d’attentes remarquées sur les quais des Thalys en vue d’expérimenter cette piste pour ne pas donner naissance à des espaces risqués. Quant au fait de devancer l’heure d’embarquement pour ne pas créer des longues files d’attentes a été écartée.

En savoir plus sur l'auteur

Jane

Jane

Expatriée à Berlin, je partage avec vous toutes les infos que je peux sur mon pays d'adoption :)