Economie

Airbus voudrait affermir le contrôle sur plusieurs départements

Matthieu
Mis en ligne par Matthieu

Airbus voudrait revoir sa réorganisation sur plusieurs secteurs. L’entreprise est d’ailleurs entrain de préparer un plan de réorganisation qui sera dévoilé en octobre.

Actuellement, Airbus Group réfléchi à une nouvelle forme organisationnelle. D’après les dernières nouvelles, le PDG du groupe, Tom Enders, va bientôt présenter un autre plan sûrement à partir du prochain conseil d’administration, prévu pour la fin du mois de septembre ou au début du mois d’octobre. Mais ce plan n’est pas provoqué par les surcoûts produits par les programmes A400M et A380 et ce n’est pas non plus un plan visant à réduire les coûts comme on l’a lu dans le « Financial Times ».

Il permettrait au final de continuer l’intégration du groupe lancée en 20152 afin de parachever la transformation qui avait été engagé par un holding en améliorant la gestion de la présidence au sein des trois départements (Airbus Helicopters, Airbus Defense & Space Airbus). Cette nouvelle organisation pourrait mener vers une compression du personnel dans l’encadrement. Mais pour l’instant il n’y a pas de plan social en vue.

Départs à la retraites de directeurs

Nommé PDG de l’entrepris qui s’appelait autrefois EADS, Tom Enders martelait tout le temps qu’il voulait améliorer le contrôle de la direction sur ses secteurs.

En 2015, des changements avaient été opérés au niveau du département des finances, de la GRH et à la Communication qui ont été centralisés. Au mois de main, le patron d’Airbus avait accordé une interview dans lequel, il indiquait qu’il « voulait continuer dans cette initiative afin de toujours être compétitif on doit faire avancer la forme organisationnelle, passer outre les silos et affermir abondamment l’interaction entre nos départements et fonctions ».

Mais on se pose des questions sur la finalité de cette nouvelle forme d’organisation. Il se peut que le PDG d’Airbus Group puisse profiter des départs à la retraite de plusieurs « directeurs » d’Airbus comme le directeur des ventes John Leahy, et le directeur des programmes, Didier Evrard, Tom Williams, le directeur des opérations afin de résumer l’organigramme et raffermir la gestion de ces fonctions importantes.

Réticences en interne

Plusieurs cadres commerciaux ont été nommés sur les marchés étrangers. Ceux-ci ont la mission de prendre la défense des avantages de l’entreprise Airbus commerciaux, Avions,Defense & Space. Cependant, tout le monde n’est pas d’accord avec cette nouvelle organisation au sein du groupe. Pour certains, cette nouvelle stratégie donnerait la possibilité au patron d’avoir une main mise sur tout. Mais de nouveaux projets seront mis en place pour réduire ces doutes.