Economie

Le prix du tabac va connaître une hausse avec la marge des buralistes

Jane
Mis en ligne par Jane

Le gouvernement a annoncé la hausse du prix du tabac qui va aussi augmenter de 0,6 points la marge des buralistes en 2017.

Lors du congrès des buralistes, Christian Eckert, secrétaire d’État au budget a annoncé que leur marge va évoluer progressivement de 6,9% à 8% en 5 ans. Mais pour l’instant, la signature du contrat d’avenir entre l’État et les buralistes n’a pas encore été faite.

« J’apprécie le contrat d’avenir qu’a présenté Christian Eckert ! », lance Bernard Gasq, le président de la Fédération des buralistes d’Ile-de-France, d’Oise et de Seine-Maritime. Ce dernier demandait une augmentation brute allant de 9 à 11%, mais finalement le gouvernement lui a accordé une hausse de 9,94%.

Un bonus avant la présidentielle

Cependant, cette hausse ne sera effective qu’à partir du mois de janvier 2017 avec une augmentation de 0,6 point. Ce qui fera un supplément de 116 millions d’euros moyennement 4600 euros au cours de l’année pour chaque buraliste.

A l’horizon 2021, cette augmentation s’établira à 202 millions d’euros, d’après les évaluations faites par un fabricant de tabac, qui parle d’un « cadeau présidentiel » pour les buralistes. « Jamais les buralistes n’ont vu leurs revenu augmenté aussi vite » qu’en 2017, précise-t-il. Bernard Gasq de répondre : « Vous avez pensé aux dommages qu’occasionneront le paquet neutre ? C’est la première fois que nous avons un avantage par rapport à l’État et aux fabricants ».

Mais les fabricants, tiennent à avertir que dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui sera bientôt adopté il existe déjà des règles qui influenceront les bénéfices sauf si les députés prennent la décision d’augmenter leurs prix caractérisés par une taxe de 5,6% imposée sur le chiffre d’affaires de la distribution et une évolution de 15% de la fiscalité sur le tabac à rouler. Un changement qui pourrait occasionner une augmentation de 1.10 euros le prix de vente du paquet de 30 g qui coûtera maintenant 8,80 euros.

Un paquet de cigarettes à 7,33 euros

« Il sera impossible d’éviter toutes ces augmentations de taxes qui auront un impact sur les prix des cigarettes et du tabac à rouler vendues en détail qui siphonnera aussi la poche du consommateur » détaille Benoît Bas, directeur des relations extérieures chez Japan Tobacco International France.