Economie

L’État versera l’allocation de rentrée scolaire bientôt

Matthieu
Mis en ligne par Matthieu

L’ARS (Allocation de rentrée scolaire) sera versé jeudi aux familles aux revenus bas qui ont des enfants dont l’âge est compris entre 6 et 18 ans.

A l’occasion de la rentrée scolaire 2016, les parents recevront la somme de 363 euros par enfants dans le cadre du versement de l’ARS chaque année pour les enfants de 6-10 ans et 396,29 euros pour les enfants dont l’âge est fixé entre 15 et 18 ans, 383,03 euros/ans pour les enfants de 6-10 ans, 383,03 euros pour les 11-14 ans et 396,29 euros pour les 15-18 ans. Mais l’association Familles de France dénonce une stagnation de ces montants. Elle évoque également le manque d’équilibre des subventions entre les plus petits et les lycéens qui touchent des frais conséquents.

Le baromètre annuel de l’association indique que le coût des fournitures scolaires d’un élève de 6e sera moins élevé pour cette année malgré que cette réduction.

d’après les produits et les marques, et qu’il faut s’attendre à d’autres frais.  L’association indique que le montant minimum des dépenses pour 45 articles coûte 190,24 euros, soit une baisse de 0,1% comparé à la rentrée de l’année passée.

Différences

Toutefois, cette réduction pourrait ne pas durer, car elle concerne surtout la baisse des prix des fournitures hors papeteries surtout les produits plastiques dont la fabrication est faite avec du pétrole qui sont d’ailleurs devenus rares sur le marché.

Par ailleurs, le prix de 19000 produits scolaires en juillet a chuté de 2% d’après L’institut GfK. Il s’agit surtout des fournitures d’écriture et de correction.

Par contre, les autres instruments utilisés à la rentrée tels que les cahiers, copies doubles, agenda,…) ou les joggings, chaussures qui sont les articles de sport, ceux-ci ont connu une augmentation impressionnante de 2,5% et 3,7%. 

Mais la réduction diffère d’une enseigne à une autre selon le circuit de distribution utilisé. Dans les grandes enseignes, les prix ont été baissés de -0,1% et -2 ,6% dans les supermarchés. Par contre dans les magasins spécialisés, les prix ont augmenté de 2,9%.

En savoir plus sur l'auteur

Matthieu

Matthieu